Le quartier de Boussières

Situé au nord de la ville, une partie de ce quartier a été cruellement touché lors de la terrible tornade du 3 août 2008.

Il a bénéficié de profonds changements :

  • Construction de la résidence Michel et Huguette Fichaux en lieu et place des constructions dévastées par la tornade
  • Création de la maison de quartier Guy-de-Maupassant
  • Démolition de l’école des Jacinthes
  • Rénovation des résidences et aménagements des abords aux Exotiques
  • Réaménagement de l’avenue Gambetta, l’un des premiers actes « bien visibles » du renouveau de la ville…

Le quartier du Bois-du-Quesnoy

Le Bois-du-Quesnoy compte parmi les quartiers dont le visage a radicalement changé ces 25 dernières années sous l’impulsion des politiques de renouvellement et de rénovation. D’un quartier vieillissant, dont la construction avait débuté en 1956, il est aujourd’hui devenu très vivant, autour d’une nouvelle place centrale, près de la chapelle Saint-Eloi, avec ses commerces, des espaces publics, des squares et des aires de jeux.

C’est tout un quartier qui s’est vu rajeuni avec la réhabilitation de tous les logements et la construction de plus d’une centaine d’autres.

Les habitants de ce quartier ont pu le voir se transformer et même participer à son évolution, comme en 2012, à l’occasion de la démolition du bloc 17 : une grande opération citoyenne baptisée « l’effet papillon » a été lancée, associant les habitants, petits et grands. Travail de mémoire, distribution de « papillons à souhaits » à fabriquer, réalisation de papillons par les enfants des écoles, par des associations… C’est tout un quartier qui s’est mobilisé pour fêter sa renaissance!

A voir dans le quartier, la chapelle Saint-Eloi et ses superbes vitraux.

Le quartier du Fort

Voici un autre quartier qui a su bénéficier du renouveau urbain. Dans ce quartier l’objectif était clairement de dédensifier, et donc de démolir des immeubles collectifs pour reconstituer un habitat en maisons individuelles ou en petits collectifs autour de deux places, de nouveaux commerces et d’une maison de quartier « Les Hortensias ». Les anciennes cellules commerciales, à proximité de la piscine André-Deluc, ont ainsi été démolies pour engager cette transformation de grande ampleur. Les habitants, et notamment les plus jeunes d’entre eux, ont été largement associés à sa transformation grâce aux actions conduites par l’association de quartier Fort Animation.

Partager cette page sur :