Divers,  Retour sur l'actu

Publié le jeudi 28 juin 2018

 

Accueilli vendredi 22 juin, au port fluvial d’Hautmont par M. le Maire Joël Wilmotte et M. Daniel Devins, premier adjoint, M. le Sous-Préfet a souligné l’importance du canal devant de nombreux élus réunis : M. Benjamin Saint-Huile, président de l’Agglomération Maubeuge val de Sambre, M. Arnaud Decagny, maire de Maubeuge, M. Claude Dupont, maire de Boussières-sur-Sambre. Pour lancer ce compte à rebours, les élus ont embarqué sur un bateau pour une arrivée très symbolique au port d’Hautmont. A leurs côtés, Madame Isabelle Matykowsi représentait l’engagement des Voies navigables de France dans cette réouverture. Cette courte promenade sur la rivière a été l’occasion de passer devant le port à sec en cours de finalisation et de (re)découvrir la Sambre et ses magnifiques paysages.

Alexander Grimaud a aussi salué le travail de l’association Réussir notre Sambre à la signature d’une convention entre l’Etat et les différentes collectivités, les conseils départementaux, la Région et les intercommunalités, pour mener à bien les travaux de réouverture. Il s’est félicité de cette Sambre qui rassemble.  D’ailleurs cette journée a vu la visite à Hautmont du sénateur Dany Wattebled, du député Christophe Di Pompéo, du député honoraire Rémi Pauvros, des
conseillers départementaux Françoise Del Piero et Benoît Wascat, et du vice-président à l’Agglo Bernard Baudoux.

Dans le dossier du Village de Marques à Hautmont, porteur pour le territoire, le sous-préfet a noté là encore cette Sambre fédératrice : « Il y aura entre Hautmont et Maubeuge une navette fluviale. Là aussi la Sambre sera l’outil privilégié des relations entre les différentes collectivités. »

Pour clore son allocution, rendez-vous a été pris : « Fin 2020 comme promis, les engagements seront tenus et la Sambre sera réouverte. Ça veut dire que ce ne sera pas Hautmont Belle-Ile 2020 parce que c’est en juin, mais Hautmont Belle-Ile 2021 où nous pourrons utiliser pleinement et entièrement ce bel ouvrage et l’ensemble des installations… Nous sommes en 2018, il nous reste trois ans pour qu’en 2021, les plaisanciers soient en nombre très important et que, comme à Marseille, les bateaux bouchonnent à l’entrée du port de plaisance. »

Objectif 2020 avec Hautmont Belle-Ile Capitale de la Sambre !

Partager cette page sur :