Divers,  Retour sur l'actu,  Vie pratique

Publié le dimanche 23 septembre 2018

 

Depuis des années nos amies les abeilles paient un lourd tribut. Pesticides dévastateurs, nouvelles maladies, raréfaction des zones de butinage en campagne : les colonies sont véritablement décimées, ce qui, à terme pose un vrai problème pour l’humanité entière… Comme cela ne suffisait pas, les abeilles sambriennes doivent désormais composer avec un nouveau prédateur et de taille : le frelon asiatique dont la prolifération touche désormais nos régions septentrionales.

 

Un apiculteur hautmontois de la rue Henri en fait les frais depuis quelques semaines. Cet insecte nuisible, plus petit et plus foncé que le frelon rustique, qui lui laisse en paix les abeilles, peut dévaster un cheptel en très peu de temps. Le nid de cet hôte indésirable se situe obligatoirement dans un rayon de deux kilomètres autour de cette petite rue. Il est accroché à la cime des arbres, comme une grosse boule de papier mâché, et est souvent découvert après la chute des feuilles en automne, lorsque les branches deviennent nues.

Appel est donc lancé au sens de l’observation de la population pour qu’elle signale en mairie ces fameux nids, le frelon asiatique étant reconnu comme extrémement nuisible. Seule la suppression des nids peut éradiquer cette nouvelle menace pour nos paisibles abeilles.

Contact : Patricia et Jean-François Faroux, apiculteurs 03 27 39 61 33.

Partager cette page sur :