Site officiel de la ville d'Hautmont

Vous êtes dans : Accueil > Mairie > Notre politique > Projet d'installation d'un camp de Roms à Hautmont > Hautmont et Flers-en-Escrébieux, même combat!

Hautmont et Flers-en-Escrébieux, même combat!

Nouvelle démonstration de mobilisation contre les projets d'installation de camp de Roms, cette fois à Flers, la seconde commune avec Hautmont, concernée par un tel projet.

Plus de 1100 personnes ont répondu présent vendredi soir à la réunion publique organisée par Jean-Jacques Peyraud, le maire de Flers. Des habitants, mais aussi de nombreux maires de toutes tendances des communes voisines, ainsi que le député, Marc Dolez.

Pour la circonstance, Joël Wilmotte, accompagné de son conseil municipal était venu apporter son soutien à son homologue et associer sa voix à celles des nombreux élus présents.

Et à Flers non plus, les arguments ne manquent pas pour refuser d'accueillir ces Roms dans ces conditions comme a tenu à le souligner Jean-Jacques Peyraud. Le lieu du campement, tout d'abord, choisi dans un quartier déjà défavorisé; les conditions d'accueil des familles ensuite: le terrain, sans équipement par ailleurs, n'est pas sécurisé car situé à proximité d'une voie ferrée et surtout il est d'abord et avant tout complètement pollué. Preuves à l'appui, il a détaillé les résultats des multiples analyses faisant état de présence de cuivre, mercure, plomb, zinc...

Joël wilmotte, de son côté, a développé les raisons de son refus, insistant sur la similitude des situations entre les deux villes, puisque là aussi, le terrain visé est situé à l'emplacement d'une ancienne usine de produits chimiques, en face d'un site "protégé" en raison de son domaine d'activité. Et par ailleurs, la commune, avec ses 23% de chômage, ses 30% de logements sociaux et son classement en Développement Social Urbain est déjà fortement mobilisée pour accompagner une population en difficulté. Mais surtout, il a souhaité souligner combien cette difficile question devait d'abord et avant tout être réglée au niveau national et européen.

Quant à l'intervention du député Marc Dolez, elle a porté sur le respect de la circulaire interministérielle du 26 août 2012. Ce texte, destiné aux préfets, définit les conditions dans lesquelles doivent se faire les évacuations de campements illicites, prévoyant un partenariat étroit entre l'Etat et les collectivités territoriales et une appréciation locale des situations afin de trouver, dans le respect des principes de fermeté et d'humanité, les solutions d'insertion les plus adéquates. Compte tenu du strict respect de cette circulaire, il a demandé l'annulation de la décision du préfet avant le 1er mai. Dans le cas contraire, il s'adressera aux ministres et Premier Ministre pour "faire respecter la parole de la République".

Affaire à suivre...

Partager cette page sur

Coordonnées

Mairie d'Hautmont
Place du Général De Gaulle
59330 Hautmont - France

Téléphone : +33 (0)3 27 63 64 70
Télécopie : +33 (0)3 27 63 64 80
Télécharger la carte de visite virtuelle (.vcf)

eZ Publish - © Citéo - Inovagora