Site officiel de la ville d'Hautmont

Vous êtes dans : Accueil > Mairie > Conseil municipal > Conseil municipal - 20161021

Conseil municipal - 20161021

Un projet immobilier de qualité boulevard de l’Ecluse : Les terrasses de la Sambre

Nombreuses sont déjà les demandes d’éventuels acquéreurs

Face au port et au lycée Courtoy, à proximité de la gare, la ville dispose d’un large terrain arasé de près de 6500 m2 .

Le lieu – dans le prolongement naturel de l’immeuble du boulevard de l’Ecluse - est idéal pour la construction de nouveaux logements en plein cœur de ville, dans une zone attractive qui, en quelques années, a été profondément modifiée.

Le promoteur belge BW PROMO S.A. ne s’y est pas trompé en proposant à la ville d’édifier à cet endroit quelques quatre-vingt logements de qualité.

Les logements seront de différentes tailles.

Aux étages, on trouvera des appartements, dits traversants. Les acquéreurs pourront ainsi profiter d’un cœur d’ilot végétalisé, côté jardin, tout en bénéficiant de la vue sur la Sambre.

Le parking sera intériorisé et couvert pour que les voitures ne soient pas visibles.

Les matériaux utilisés joueront l’équilibre entre tradition et modernité, mêlant briques grises, parements et claustras de bois, balcons avec garde-corps en métal à maille fine.

Joël Wilmotte a saisi l’opportunité :

« Ce terrain est estimé par les services fiscaux à 225 000 euros, soit 35,03 au m2 . L’intérêt des investisseurs est patent. Il importe que la ville donne rapidement son accord pour que le permis de construite puisse être déposé.

Le chantier devrait débuter aux beaux jours, dès que 20 % des logements seront achetés. Il s’agira de vente sur plan. Le port mouillé et la présence de l’abbaye – qualifiés de pôles d’attractivité remarquables par le promoteur - ont séduit nos amis belges et nombreuses sont déjà les demandes d’éventuels acquéreurs. Ces immeubles seront situés de fait dans le périmètre de protection de la ville. L’architecte des Bâtiment de France nous apportera sa réflexion pour assurer à l’ensemble une intégration parfaite dans l’esthétisme naturel de la ville.

Cette nouvelle tranche d’habitations prolongera de façon harmonieuse le bâtiment Promocil situé au début de l’avenue de l’Ecluse et qui abrite en rez-de-chaussée plusieurs professionnels de santé. Les formalités accomplies, le programme de quatre-vingt logements se décomposera en trois tranches, mais sera réalisé d’une seule traite pour des raisons de coût ».

Le maire a fait adopter cette délibération, non sans avoir pris la précaution de la rendre caduque si, dans un délai de deux ans, les travaux n’avaient pas débuté.

Histoire de se prémunir contre toute mauvaise surprise.

Mais l’enthousiasme et la détermination du promoteur belge et du maître d’œuvre, Cubics, sont les meilleurs garants pour mener à terme ce projet immobilier de qualité.

Foyer-logement Le Clair Repos : la démolition actée

Le Conseil départemental a entériné la fermeture définitive du foyer-logement Le Clair Repos le 1er  septembre dernier.

Si Promocil en est le propriétaire, les terrains attenants appartiennent à la ville.

La réhabilitation d’un tel établissement, d’un coût de 3 à 4 Millions d’euros, était impensable. Son ossature en bois avait mal supporté les outrages du temps.

Ses simples vitrages faisaient exploser sa consommation d’énergie. De plus il ne correspondait plus aux normes de sécurité et, par rapport aux nouvelles structures de ce type, ne répondait plus aux attentes des résidents, plus exigeants sur le confort personnalisé mais aussi soucieux de se rapprocher du centre-ville.

« C’est un moment douloureux pour tous, reconnut le maire, mais nous avons géré ces départs dans un souci d’humanité et d’accompagnement positif (NDLR : Nous y reviendrons) ».

Après aval du conseil municipal et validation par l’autorité compétente, le site sera démoli dans les semaines qui viennent.

En lieu et place et en respectant l’environnement boisé du site, le promoteur social Promocil y édifiera de nouveaux logements locatifs.

Résorption de l’Habitat Insalubre : achat de parcelles ruelle des Juifs

Les Finances Publiques ont autorisé la vente de parcelles de terrain situées au 62/64 et au 70/72 de la ruelle des Juifs, les bâtiments qui s’y trouvaient ayant été démolis, dans le cadre de la Résorption de l’Habitat Insalubre du périmètre de la rue de Boussières.

La première parcelle de 809 m2  a été acquise pour la somme de 40 000 euros, la seconde, de 332 m2  pour 16 000 euros.

Friches Vallourec : bientôt un nouveau LIDL

L’Etablissement Public Foncier, par convention paraphée en 2012, est mandatée par la ville pour acheter les immeubles concernés par l’opération dite « Entrée de ville ».

Maître-mots : redynamiser le tissu urbain avec le développement d’un pôle gare, couplé avec la volonté de traiter les friches industrielles.

Dans ce cadre, sont concernés au premier chef, les immeubles, d’une superficie de 15 827 m2 , situés rue de la Petite-Vitesse, qui abritaient les usines Vallourec il y a quelques années encore.

Cette acquisition, suivie du traitement de ces friches, permettra la création d’un pôle multimodal avec pour finalité un embranchement fer-route-rivière, un système aujourd’hui qui intéresse de nombreuses entreprises.

Elle permettra également à la société LIDL de pouvoir y développer son nouveau magasin qui passera de 900 m2 à 1300 m2 .

Les surfaces inutilisées reviendront ensuite dans le giron communal. Les services fiscaux estiment à 282 000 euros cet achat.

 

Partager cette page sur

Coordonnées

Mairie d'Hautmont
Place du Général De Gaulle
59330 Hautmont - France

Téléphone : +33 (0)3 27 63 64 70
Télécopie : +33 (0)3 27 63 64 80
Télécharger la carte de visite virtuelle (.vcf)

eZ Publish - © Citéo - Inovagora