Site officiel de la ville d'Hautmont

Vous êtes dans : Accueil > Cadre de vie > Commerçants et Artisans > « Au Cocambroche » la gourmandise prend ses marques

« Au Cocambroche » la gourmandise prend ses marques

La saveur des poulets dorés d’antan

Au numéro 6 de la rue de Ferrière, ce jeudi 19 janvier, c’est le grand jour !...

En ce début de matinée, le froid mordant qui sévit à l’extérieur n’entame en rien la chaude ambiance qui règne à l’intérieur du restaurant-magasin « Au Cocambroche ».

Jacques Flamme et ses équipes sont sur le pont. Après des mois de travaux et de petits contretemps, la nouvelle enseigne ouvre.

« Nous sommes au taquet » : glisse, large sourire et regard bleu, le patron qui se presse pour vider le contenu d’un carton encombrant entre les mains.

A gauche, le restaurant, avec ses cent trente couverts, accueille les « gourmands » dans une ambiance cosy.

Le team des serveurs qui, tout à l’heure, fera valser les plateaux, écoute avec une extrême attention, les dernières recommandations du maître d’hôtel.

A droite, Aurélien, chef-rôtisseur, s’active devant les poulets qui s’offrent, en rang, à l’appétit du gril, en embaumant les lieux.

En face, juste après l’entrée, la présence d’un vieux tube Citroën rénové, étonne : clin d’œil au marché du temps jadis (mais somme toute pas si lointain…).

Avec l’un de ses côtés largement ouvert et en tendant l’oreille, on entendrait presque le camelot héler la ménagère de passage : « Il est bon mon poulet, il est bon ! ».

On l’a compris : ici volailles et viandes blanches sont reines, qu’elles soient destinées au restaurant ou à la vente aux particuliers.

En quarante ans d’existence « Au Cocambroche » s’est taillée une belle réputation sur les marchés de la Sambre, du Valenciennois et même de Belgique. Née à Avesnes, l’enseigne avait ensuite pris ses quartiers à Orsinval avant de rejoindre Hautmont.

Jacques Flamme précise : « J’ai repris la société en 2010. La concurrence est là mais nous tirons notre épingle du jeu. Je ne souhaitais pas pour autant me reposer sur mes lauriers. Les locaux d’Orsinval devenaient exigus. Sans cesser la vente de poulets et de viande blanche en camion sur les marchés, j’ai voulu relever un nouveau challenge en arrivant à Hautmont, ville d’avenir. L’ouverture du restaurant en fait partie. Le propre d’un chef d’entreprise, c’est de développer son activité ! J’ai recruté un chef, un maître-volailler débordant d’idées. Déjà, une vingtaine de salariés ont été recrutés et je compte embaucher d’autres personnes ».

Tél. : 03 27 58 08 08

Partager cette page sur

Coordonnées

Mairie d'Hautmont
Place du Général De Gaulle
59330 Hautmont - France

Téléphone : +33 (0)3 27 63 64 70
Télécopie : +33 (0)3 27 63 64 80
Télécharger la carte de visite virtuelle (.vcf)

eZ Publish - © Citéo - Inovagora