Site officiel de la ville d'Hautmont

Vous êtes dans : Accueil > Bienvenue à Hautmont > Histoire et patrimoine > Les articles et historiques > Les anciens taudis à Hautmont

Les anciens taudis à Hautmont

Vue extérieure d'un taudis

Avec la rénovation urbaine de la ville, une véritable politique de relogement a été mise en place. La ville a bien changé depuis les années 1950, à une époque où les taudis faisaient encore partie de son paysage. Retour.

Intérieur d'un taudis

Vue extérieure d'un taudis

CONTEXTE :

Après 1945, les villes françaises connaissent un afflux de nouveaux arrivants. Hautmont doit faire face à une crise du logement sans précédent. La hausse de la population et l’absence de terrains constructibles en centre-ville vont entrainer l’apparition des taudis. Ces derniers se concentrent près des industries, à savoir rue de la Providence, rue du Clos, rue des Produits chimiques ou encore à Grattières.

TYPOLOGIE DES TAUDIS :

Les taudis à Hautmont se matérialisent par des baraquements, des roulottes ou des maisons en très mauvais état. Certaines brasseries abandonnées servent également de logements de fortune tout comme les wagons ! Ce sont souvent des familles entières qui résident dans ce genre de « logements », exposées à l’humidité, aux rats, à l’insalubrité. Il faut vivre avec les problèmes de promiscuité, d’insécurité permanente. Dans les brasseries, certains sont obligés de sortir de chez eux par les soupiraux de la cave ! Pourtant, la plupart de ces gens sont des salariés ou des ouvriers qualifiés qui, par manque d’habitations à Hautmont, ont du s’installer misérablement. Ce sont ces personnes qui résident, le plus souvent, dans les wagons. Certains de ces wagons étaient aménagés comme de véritables maisonnettes. Le confort restait tout de même sommaire. Il y avait des infiltrations d’eau et les toilettes se réduisaient à de simples seaux qu’il fallait vider tous les matins.

LES SOLUTIONS :

Marcel Aimé, maire de 1954 à 1965, veut résorber les 400 taudis existants à Hautmont. Il tente d’abord de toucher l’opinion en s’associant à un poète Guy de Saint-Maurice afin de vendre ses œuvres au profit des sans-abri. Il contacte certaines célébrités de l’époque ainsi que des hommes politiques afin d’obtenir leur soutien. Il fait également appel à la presse. Mais tout cela ne suffit pas. Marcel Aimé décide alors de la construction de logements sociaux tels que la cité Honegger ou l’opération Million entre autres.

Partager cette page sur

Coordonnées

Mairie d'Hautmont
Place du Général De Gaulle
59330 Hautmont - France

Téléphone : +33 (0)3 27 63 64 70
Télécopie : +33 (0)3 27 63 64 80
Télécharger la carte de visite virtuelle (.vcf)

eZ Publish - © Citéo - Inovagora