Site officiel de la ville d'Hautmont

Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Quand la ville rayonne des couleurs de Noël

Quand la ville rayonne des couleurs de Noël

Les chalets sont démontés, les costumes lumineux rangés au vestiaire, l’artificier a pris des vacances, les artistes continuent leur tournée…

Voilà une nouvelle édition de Hautmont Capitale de Noël entrée dans l’histoire. Mais pour ne pas oublier trop vite la ferveur qui a animé la ville, voici un retour sur cinq jours de jolies festivités organisées par le Comité foire corso.

S’il fallait résumer en quelques lignes cette fête, ce serait sans doute avec les mots d’une fillette haute comme trois pommes, rencontrée à la sortie du concert de Douchka : « Bah c’est déjà fini ? » Oui, Hautmont Capitale de Noël c’est déjà fini mais cette dernière édition aura encore offert de bien belles surprises.

À commencer par ce marché de Noël où les visiteurs se sont pressés toujours plus nombreux. Venus des quatre coins de la région et de Belgique, ils ont arpenté les allées et découvert les quatre-vingt-quinze chalets réunis au cœur de la ville : des saucissons, boudins, macarons, miel, vins (avec modération) aux écharpes et bijoux…

Un marché de Noël qui s’est comme figé chaque soir : tout le monde s’arrêtait le temps pour le feu d’artifice quotidien d’éclairer le ciel de mille couleurs.

Les concerts ont eux aussi trouvé leur public. Les files d’attente devant l’église n’ont pas découragé les fans. Douchka était bien entourée. Devant des enfants ravis, Balou, Zorro, Mickey, Donald… ont mené la danse.

Le deuxième soir, le retour aux chants traditionnels de Noël n’a pas déçu. Black Harmony Gospel Singers et le chœur gospel de Paris dirigé par Georges Seba ont revisité avec brio Petit Papa Noël et Il est né le divin enfant.

Mais sans conteste, la star de cette édition d’Hautmont Capitale de Noël restera Vincent Niclo. Lors des deux représentations, le dimanche soir, le chanteur au million de disques vendu a enchanté le public, de l’Ave Maria au Noël blanc, en terminant par Ameno qui l’a fait connaître du grand public. Les fans (souvent venus de loin) étaient aux anges.

La bise du père Noël

Des buffets emplis de friandises sucrée sou salées, des étals de bonbons à dévorer des yeux : ce sont les autres plaisirs qui étaient proposés et scénarisés à La Fabrique à bonbons, au centre culturel.

Impossible d’en sortir sans une bise au père Noël, et une petite demande chuchotée à l’oreille, le temps de la photo souvenir.

Pour que la fête soit lumineuse, elle se termine toujours par la parade. En pleine période scolaire, cette année, le rendez-vous a volontairement été décalé en soirée. Entre les chars, les personnages lumineux ont été largement applaudis par le public massé tout au long du trajet.

La magie de Noël était bien au rendez-vous, portée sans retenue par les bénévoles. À l’image d’un petit ange joué par Judicaël, huit ans et demi. Il était le cadet de cette parade lumineuse… et il entend bien défendre son titre une nouvelle fois en 2018 !

Remerciements

Emmanuel Lloris, président du Comité foire corso, remercie tous ceux qui ont participé à l’organisation des festivités : les maisons de quartier, les services techniques de la ville, la sécurité municipale, les entreprises partenaires. Mais aussi les municipalités d’Avesnes-sur-Helpe et Fourmies.

À noter également la présence en nombre de la Police nationale et des vingt-sept militaires de l’opération Sentinelle déployés à Hautmont du 13 au 19 décembre, qui ont assuré la sécurité des milliers de visiteurs

Gaétan, 30 ans, Hautmontois, promène ses trois enfants : « D’emblée on se sent en sécurité. Un bon point ! Par-contre, si tout est réussi, le parc pour enfants est trop éloigné du centre-ville et donc moins sécurisé. »

Angélique et Dimitri, tous deux trentenaires, résident à Hautmont et sont parents de deux enfants, qui profitent à plein du petit parc d’attractions : « C’est une vraie invitation à faire la fête. Les gens sortent. Ça nous fait du bien. Et les enfants sont aux anges ».

Daniel et Sylviane, alertes sexagénaires, arrivent de La Sentinelle : « Cela fait cinq ans que nous venons. La sécurité est au top ! C’est magique et incroyable. Nous ne ratons jamais les vedettes. Il manque cependant la Maison du Père Noël. On pouvait se restaurer au chaud, en buvant une bonne bière* ». (* Avec modération).

Elisabeth, 44 ans vient de Maubeuge, avec ses deux enfants : « Il n’y a rien à redire : Hautmont est vraiment la Capitale de Noël ! »

Ce sont des fidèles parmi les fidèles. Edith, 83 ans et Ginette, 81 ans, habitent Fourmies : « Nous venons surtout pour le Marché de Noël. Le choix est vaste et nous trouvons à chaque fois notre bonheur. »

Marc, commerçant, occupe un beau chalet devant la mairie. Devant lui s’étalent de nombreuses caisses remplies de saucissons secs en tous genres : « Je suis un habitué du Marché de Noël. Je viens de Dunkerque depuis onze ans. Les clients affluent et c’est une organisation sans faille. Les gens se déplacent pour les spectacles et font donc une halte chez nous. Cela n’existe pas toujours ailleurs ».

Partager cette page sur

Coordonnées

Mairie d'Hautmont
Place du Général De Gaulle
59330 Hautmont - France

Téléphone : +33 (0)3 27 63 64 70
Télécopie : +33 (0)3 27 63 64 80
Télécharger la carte de visite virtuelle (.vcf)

eZ Publish - © Citéo - Inovagora