Site officiel de la ville d'Hautmont

Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Féerie, magie, rêve, douceur…

Féerie, magie, rêve, douceur…

C’est la recette d’Hautmont capitale de Noël

Accès direct à l'album photos officiel : 141 photos à consulter sans modération...

Prenez une cuillerée de fantaisie, une louche de rêves, une pincée de tendresse…

…mélangez et servez sans attendre, pour le plus grand plaisir des milliers d’Hautmontois et de visiteurs qui, cinq jours durant, ont profité de cette gigantesque fête populaire et gratuite.*

Une fête que la ville a tenu à maintenir, tout en renforçant le dispositif de sécurité, compte tenu du contexte actuel.

Police municipale, police nationale, protection civile, agents de sécurité d’une entreprise privée pour les contrôles aux points d’entrée du marché de Noël et le renfort de l’armée venue le week-end, toutes les mesures avaient été prises.

Comme le soulignera, Jacques Deflandre, président du comité Foire Corso, association organisatrice des fêtes : « des mesures imposées mais justifiées », et appréciées des promeneurs et des familles.

*Participation de un euro pour le Palais de la Gourmandise, de deux euros pour le Parc d’attractions

Un village de 96 chalets, comme autant de petites maisons dans les contes de fée…

Pour cette édition, la douceur du temps était au rendez-vous, incitant à profiter pleinement du marché de Noël et de ses 96 chalets.

Chocolats fins, jouets en bois, bijoux artisanaux, produits de bouche venus d’ici et d’ailleurs – nos amis polonais de Kalisz étaient présents avec toutes leurs spécialités – vêtements...

Les plus exigeants ne pouvaient qu’y trouver leur bonheur.

Les travées pourtant considérablement élargies avec le nouvel aménagement de la place étaient encore trop étroites…

La foule était au coude à coude, le soir, après le feu d’artifice.

Jessie, 23 ans, est venue de Mons avec ses copines : « On a du mal à se frayer un chemin mais ici c’est un vrai marché de Noël. J’ai flashé sur les savons au lait d’ânesse et plus loin sur le stand de bijoux fantaisies faits main. Une vraie mine !».

Pour Marc, 39 ans, gastronome revendiqué, qui arrive d’Avesnes-sur-Helpe, le registre est gourmand : « Dur pour se garer… J’ai trouvé mon bonheur à ce stand qui vend de nombreuses variantes de saucissons secs venus d’Auvergne. Tant pis pour ma ligne mais après tout, ce sera bientôt les fêtes ! »

Et qu’en pensent les commerçants ?

Gérard se présente en tant qu’ambassadeur vinicole sur le marché de Noël. Originaire d’Halluin, il présente les productions viticoles du monde entier : « Les gens sont sympas et très intéressés. Je leur fais déguster mes vins venus d’Allemagne, de Hongrie, du Chili ou du Portugal. On sent qu’ils ont envie de décompresser ».

Quant à ce vendeur de boudin, il déclare : « J’espère faire comme l’an dernier. J’en avais vendu, 1,1 tonne. Je devais retourner tous les soirs sur Chimay pour me réapprovisionner ».

Côté spectacle dans l’église, la barre avait été placée très haut.

Chantal Goya n’était pas venue seule vendredi soir.

Avec tous ses amis, elle a fait chanter en chœur trois (ou quatre, mais qu’importe !) générations dans une église pleine à craquer pour ses deux représentations.

Le lapin, Bécassine, Pandi, Panda et tous les autres nous ont emporté dans un monde de douceur.

Samedi soir, c’était le tour du « Gospel Lights » avec les Gospels Church et les New Gospel Family.

Les propos de Yoan, père de deux petites familles, les yeux pétillants de plaisir, résument le plaisir que les spectateurs ont eu : « Je n’avais jamais participé à un spectacle de Gospel. C’est incroyable, ça regonfle à bloc ! »

Une magie qui a continué à opérer le dimanche avec deux groupes aux interprétations pleines d’émotion ou de ryhtme : les Petits écoliers chantants de Bondy et les New Poppys.

Les gagnants ? Ex aequo, bien sûr !

Qui veut du rêve et de la douceur ? Bienvenue au Palais de la Gourmandise

Silence, émotion, douceur… on est enveloppé dans un cocon de tendresse, dès que l’on y pénètre… Ours blancs… Magicien… Cascade de guimauves… Douceurs gustatives, olfactives, visuelles…On plane !

Le Père Noël, le parc des enfants, les contes de Noël en 3 D, les feux d’artifice et la grande Parade Lumineuse : les immanquables !

Ce n’est pas Rose - dont c’était le premier baiser du Père Noël - ni Killian qui nous diront le contraire, blottis dans les bras de l’homme en rouge.

Ni Bobby, non plus, ce bon gros chien que nous avons croisé, vêtu d’un magnifique petit manteau carmin bordé de fourrure…se promenant sur le marché de Noël en compagnie en de son maître !

Tous les soirs, imperceptiblement, un peu avant 18 heures, la foule s’avance près des chalets bordant l’église.

C’est, parait-il, le meilleur endroit pour admirer le spectacle musical pyrotechnique, lancé du toit du centre culturel.

Dix minutes durant, les fusées dansent dans le ciel d’Hautmont, formant de magnifiques rideaux magiques de lumière.

La Parade a cette année encore réuni des milliers de visiteurs Avec ses centaines de participants, le long ruban lumineux a embrasé le cœur de la ville, sous les regards ébahis des enfants. On ne s’en lasse pas…

 

Partager cette page sur

Coordonnées

Mairie d'Hautmont
Place du Général De Gaulle
59330 Hautmont - France

Téléphone : +33 (0)3 27 63 64 70
Télécopie : +33 (0)3 27 63 64 80
Télécharger la carte de visite virtuelle (.vcf)

eZ Publish - © Citéo - Inovagora