Site officiel de la ville d'Hautmont

Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Deux noms au Panthéon des marcheurs

Deux noms au Panthéon des marcheurs

Trois sportifs du cru ont les honneurs. Louis Godart, père et fils, et Alfred Steinmetz sont « des icônes de la marche du XXe  siècle » et, à ce titre, ils ont toute leur place dans Le Cercle des marcheurs disparus.

Ce livre d’Alain Moulinet leur rend hommage comme à beaucoup d’autres qui se sont illustrés sur la mythique épreuve Paris-Strasbourg.

Saviez-vous qu’au siècle dernier, cette course attirait les foules ? Ils étaient des milliers à se presser pour applaudir les marcheurs. « Dans les années 50, il y avait trois événements médiatiques français, explique Alain Moulinet, la coupe de France de football, le Tour de France de vélo et le Paris-Strasbourg. » La popularité des marcheurs était immense.

Parmi eux, des enfants du pays inscrivent leur nom aux palmarès. Louis Godart d’abord, est né en septembre 1889, à Neuf-Mesnil. Dès la première édition, en 1926, il gagne le circuit sélectif du Nord. Ils sont cinquante marcheurs au départ des 504 km du Paris-Strasbourg : il finit troisième en 88 heures et 20 minutes. Louis Godart remporte la course en 1928, 1929 et 1931. Il a participé à treize éditions. Et le nom va continuer à s’illustrer ! Louis Godart, son fils, est né le 6 février 1915 à Hautmont. À son tour, il gagne le Paris-Strasbourg 1955 avec une moyenne de 7,276 km/h.

En 1930, c’est Alfred Steinmetz qui entre dans la course. Cet Hautmontois de 29 ans gagne le circuit sélectif du Centre 207 km parcourus en 26 heures, en 1932. Il gagne la course de 533 km en 1936. Alfred Steinmetz est décédé le 8 mars 1964, à Hautmont.

L’auteur

Alain Moulinet a créé la revue Le Marcheur. L’homme est un passionné de marche depuis son enfance. Il débute très jeune la marche de vitesse. Il décrochera des titres – comme celui de champion de France du 100 km en 1977 – et quelques records « mais surtout de belles rencontres », explique le sportif. Aujourd’hui, il se consacre à la marche en montagne, il sera au départ de l’ultra trail du Mont-Blanc cet été. Pour lui, la marche c’est aussi « un mode de vie ».

Ancien inspecteur de la Poste à la retraite, il a l’idée de reprendre toute l’histoire du Paris-Strasbourg. Le travail a débuté il y a cinq ans : collecter les informations, retrouver les familles des sportifs… Le résultat est ce livre de 400 pages sorti cette année : « J’ai voulu un livre qui dure, qui reste aussi pour les futures générations… » commente l’auteur. Il a fait le choix de l’auto-édition. Et il plaide « pour un renouveau de la marche, une pratique qui n’est ni exigeante ni traumatisante ». Si l’épreuve Paris-Starsbourg est « devenue moribonde », il garde « l’espoir que le centenaire soir l’occasion de recréer l’épreuve ». Rendez-vous en 2026.

« Le Cercle des marcheurs disparus », aux éditions Le Marcheur : disponible sur www.lemarcheur.com  au prix de 23 euros et en prêt à la bibliothèque d’Hautmont. 

Partager cette page sur

Coordonnées

Mairie d'Hautmont
Place du Général De Gaulle
59330 Hautmont - France

Téléphone : +33 (0)3 27 63 64 70
Télécopie : +33 (0)3 27 63 64 80
Télécharger la carte de visite virtuelle (.vcf)

eZ Publish - © Citéo - Inovagora